Bioréacteur de TRIFYL : une technologie innovante

Depuis le 17 mai 2010, le SYDOM exporte la majeure partie des déchets ménagers issus de la collecte de ses collectivités adhérentes.

Le choix s’est porté sur le bioréacteur de TRIFYL situé dans le Tarn, qui valorise les déchets enfouis en produisant électricité, chaleur et biométhane carburant.

Ainsi, sur l'exercice 2015, le bioréacteur de Labessière Candeil a produit à partir des déchets ménagers résiduels aveyronnais :

  • 6 470 MWh d'électricité soit, la consommation annuelle d'une commune de 630 habitants,
     
  • 11 230 kg de biométhane carburant qui alimentent la flotte de véhicules de TRIFYL
    (1 camion polybenne, 12 véhicules légers et 1 semi-remorque).

Ainsi, les déchets considérés comme une charge, un problème difficile à résoudre, se transforment, grâce à la technologie innovante du bioréacteur, en une véritable ressource.

Fonctionnement du bioréacteur ?

Le principe de valorisation énergétique des déchets résiduels par bioréacteur est un compromis entre les Installations de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) et la méthanisation.

Le bioréacteur est constitué de cellules étanches, dans lesquelles la dégradation des déchets est accélérée par intensification de l’activité bactérienne.
Les effluents liquides (lixiviats) et gazeux (biogaz) sont récupérés pour être valorisés. Les eaux de percolation vont être réinjectées pour accélérer la méthanisation et le biogaz va être aspiré pour produire de l’énergie.

Télécharger :

       Pour en savoir plus : www.trifyl.com

Bioréacteur du Tarn